Méditation du mercredi (19)

Victor Wiard, de l’Université libre de Bruxelles, a déposé cette année son mémoire de maîtrise sur les étudiants utilisant Internet et leur ordinateur pour regarder des séries télévisées. Une de ses observations concerne le statut de « fan ».

Peu d’indice d’interactivité en ligne entre utilisateurs ont été relevés lors des entretiens. Les utilisateurs qui interagissent limitent leurs actions à des statuts Facebook. Les participants de cette étude peuvent donc être décrits comme des consommateurs et non des « fans » (Jenkins, 1992). La notion de culture participative, du moins comme définie par Jenkins (2006) n’est donc pas applicable ici. Il n’y a aucun indice de participation sur des forums ou des sites internet, ou de production de contenu. Ces développements invitent à conclure que ce public peut effectivement être définit comme un public d’utilisateurs actifs, ou d’« usagers » et non de « fans ». Les participants sont vus comme actifs, car cherchant activement les séries qu’ils souhaitent visionner, dans la version désirée, mais qu’ils n’échangent que peu de contenu, et n’en produisent pas.

Source : WIARD, Victor. « Les séries américaines sur Internet : vers un nouveau public ? Approche multi-méthodes d’étudiants de l’enseignement supérieur consommant du contenu fictionnel en ligne, de leurs pratiques et de leurs discours ». Mémoire de maîtrise, Bruxelles, Université libre de Bruxelles, 2014, p. 75.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s