Nous sommes fans : une année de réflexions

Pour la première fois depuis la création de Nous sommes fans, je publie le bilan annuel en juin plutôt qu’en mai. Je dois l’admettre, je ne crois ne pas consacrer autant de temps à ce blogue qu’auparavant. D’autant plus que j’ai d’autres projets dans lesquels je m’implique, autant dans ma vie professionnelle que personnelle. Malgré tout, il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin.

Des lectures québécoises

De mai 2019 à mai 2020, j’ai publié cinq critiques de livres. Leur point en commun? Ce sont tous des livres publiés par des maisons d’édition québécoises! Comme je n’ai pas toujours le temps de lire, je trouve que c’est une bonne chose de faire plus de place aux livres québécois analysant la culture populaire, d’ici ou d’ailleurs. Et puis, cela me permet également de nouer des liens avec les maisons d’édition. J’espère poursuivre ces belles collaborations dans les années à venir!

Création d’un compte Patreon : un échec?

Voilà une réflexion qui n’est pas évidente. Pour faire une mise en contexte, je suis rédactrice-réviseure à la pige. En tant que travailleuse autonome, je dois avant tout prioriser mes contrats, mais j’aimerais bien que mon blogue puisse générer une certaine forme de revenus.

Cependant, avant de me lancer dans l’aventure de la monétisation, j’étais partagée entre ma responsabilité d’offrir du contenu gratuit pour mes lecteurs et mon désir d’obtenir suffisamment d’argent pour payer le nom de domaine et l’hébergement du site web. Puis, considérant l’intérêt constant des lecteurs pour mes listes d’articles, de mémoires et de thèses, j’ai décidé de me lancer avec un compte Patreon. Ainsi, en échange d’une petite somme, les patrons pouvaient avoir accès à une liste mensuelle.

Nous sommes en juin et je n’ai toujours pas de patron pour me soutenir financièrement. En même temps, je ne peux blâmer personne, puisque je fais rarement de la publicité. Peut-être que c’est la peur de passer pour une mendiante qui me hante. Il est également possible que cette plateforme ne soit pas le format idéal pour mes lecteurs. À titre d’exemple, Lori Morimoto, créatrice de la baladodiffusion It’s a Thing!, a passé de Patreon à Ko-fi. Je ne sais pas si je vais faire la même chose. Je vais attendre la fin de 2020 avant de faire le saut.

GeekQCon : recherches et publications

Lorsque je me suis lancée dans la recherche et la rédaction de l’histoire des conventions des fans au Québec, je croyais que ce serait l’affaire d’une année. Et je me suis trompée dans mes estimations, puisque cela fait maintenant trois ans qu’Emma et moi travaillons sur ce projet! Mais je n’ai pas à me plaindre, puisque nous continuons toujours à faire de belles découvertes sur le fandom québécois.

Par contre, avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19, plusieurs événements ont été chamboulés, y compris les conventions. Certaines d’entre elles ont reporté leur événement à l’autre prochain, d’autres se sont adaptées. À ce sujet, Otakuthon s’est lancé dans une « Édition à la maison », prévue pour août 2020. Il est clair pour nous qu’il faudra rédiger un « spécial coronavirus » lorsque la poussière sera retombée.

Vers de nouveaux modes de fonctionnement?

La pandémie a également affecté le monde des colloques universitaires. Heureusement, le virtuel vient, une fois de plus, à la rescousse! J’ai eu la chance d’assister à plusieurs panels du speed-colloque « Contagion & Confinement », qui a eu lieu en avril dernier. Et, malgré les quelques difficultés techniques, je crois toujours à la possibilité d’utiliser la technologie pour communiquer à distance. Je pense entre autres aux Amazones, qui ont créé quelques épisodes de leur baladodiffusion à partir de chez soi plutôt qu’en studio. Ou à Fan Studies Network North America, qui lance lui aussi une édition virtuelle de son congrès annuel. Voilà de quoi qui pourrait faciliter la diffusion des connaissances sur les fans et la culture populaire!

C’est ce qui résume ces derniers mois! Merci à tous ceux qui prennent la peine de me lire, c’est très apprécié! Sinon, y a-t-il un sujet que vous voudriez connaître un peu plus? N’hésitez pas à commenter ou à m’envoyer un courriel!

Bilan de Nous sommes fans 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *