Un chercheur et son fandom (16) – Les costumadières dans Heroes of Cosplay

[Cet article a été publié originellement le 23 mai 2015 sur Syndromemag.]

À chaque parution, la revue Cinema Journal dévoile In Focus, une section thématique rassemblant différents essais. Pour le numéro du printemps 2015, In Focus revisite le féminisme et le fandom, une thématique permettant de discuter entre autres de Fifty Shades of Grey, de fan video, mais aussi de costumades (cosplays). Notre étude de la semaine analyse Heroes of Cosplay ainsi que le blogue Tumblr Heroes of Cosplay Confessions.

À propos de l’auteure
Suzanne Scott enseigne à l’Université du Texas à Austin dans le département lié à la radio, la télévision et le cinéma. Spécialiste en culture des fans et en culture numérique, elle a un intérêt pour la narration transmédia, le comic book, mais également le fandom et la culture participative. Grâce à son site Internet, il est possible de consulter plusieurs articles publiés au cours des dernières années, incluant un article discutant du contenu produit par les producteurs de Battlestar Galactica destinés aux fans (podcasts, vlogs, etc.), un article sur la narration transmédia ainsi qu’un article sur l’invisibilité relative des fans féminins du comic book.

À propos du sujet
Heroes of Cosplay est une émission de téléréalité suivant le parcours d’un groupe de costumadiers (cosplayers), principalement composé de femmes, qui est en compétition à travers différentes conventions comme Wizard World Portland, Emerald City Comicon et Anime Matsuri. Par ces costumadiers, nous découvrons le processus de création des costumes ainsi que les personnes soutenant ces costumadiers, qu’ils soient le fiancé, le petit ami ou le colocataire de la costumadière. Cette émission de téléréalité a été critiquée par la communauté des costumadiers en raison de la valorisation de la compétition plutôt que le côté ludique de la costumade.

À propos de la recherche
Pour cette recherche, Scott s’est intéressée à la façon dont Heroes of Cosplay représente les hommes et les femmes à travers le travail manuel de la création de fan, mais aussi à la façon dont les fans de cette téléréalité ont réagi par leurs aveux sur Heroes of Cosplay Confessions. Selon Scott, la question n’est pas de savoir si les femmes peuvent ou non professionnaliser leur création de fan, mais plutôt comment elles sont perçues par rapport à leurs collègues masculins.

Parce que Heroes of Cosplay accorde une place aux compétences techniques et aux matériaux utilisés pour fabriquer des costumes et des accessoires élaborés, cette émission de téléréalité semble présenter les amis et partenaires masculins des costumadières en tant que cerveaux techniques derrière leurs succès, même si près de la moitié des costumadières en question sont reconnues comme des professionnelles vivant de leur passion avant le tournage de cette téléréalité. Cette perception se reflète également dans les témoignages du blogue Heroes of Cosplay Confessions, par exemple en considérant Jinyo comme un véritable héros de la costumade plutôt que sa partenaire costumadière, Victoria.

En résumé, selon Scott, Heroes of Cosplay dépeint les échecs des costumadières en tant que fans professionnelles. En effet, plutôt que d’être célébrée, la notion de fan professionnel du côté des femmes fait davantage l’objet d’un examen minutieux.

Pour en savoir plus sur cette étude, vous pouvez la consulter à l’adresse suivante : http://www.cmstudies.org/resource/resmgr/In_Focus_Archive/InFocus_54-3.pdf

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s