Un chercheur et son fandom (32) – Les personnages féminins selon Steven Moffat

[Cet article a été publié originellement le 17 octobre 2015 sur Syndromemag.]

Chaque année, le Journal of Undergraduate Research de l’université du Kansas souligne les travaux de ses étudiants. L’un d’entre eux porte sur les personnages féminins de Docteur Who durant la période Moffat. Bien que nous ayons tenté d’éviter le plus de divulgâcheurs (spoilers) possible, certains se sont néanmoins glissés dans cet article afin de ne pas nuire à la compréhension globale du texte d’origine. Cette lecture est à vos risques et périls.

À propos de l’auteure
Nichole Flynn, étudiante à l’université du Kansas, possède un intérêt pour les études féministes. En suivant un cours donné par Milton Wendland à l’été 2012 (Queer Film and TV), elle a réalisé qu’elle pouvait écrire sur sa série télévisée préférée d’un point de vue académique et féministe. Pendant sa recherche, elle dit avoir apprécié le fait d’effacer les frontières entre le travail académique et les analyses effectuées par les fans disponibles sur Internet.

À propos du sujet
Diffusé pour la première fois le 23 novembre 1963, Doctor Who était à la base une série télévisée destinée à enseigner l’histoire à un jeune public. Plusieurs personnes ont produit cette série de science-fiction, dont Steven Moffat, qui a pris la relève en 2010. Pour plusieurs fans, il s’agit d’une ère dans laquelle les personnages (surtout féminins) sont moins bien écrits que celles des générations précédentes.

À propos de la recherche
Dans son article, Flynn analyse la représentation de trois personnages féminins : Amelia « Amy » Pond, River Song et Clara Oswald. Cette exploration de ces personnages se basera sur les concepts d’agentivité (agency), d’hétéronormativité (heteronormativity) et du regard masculin (male gaze).

Dans le cas d’Amy, une citation tirée d’une analyse de Crystal Coleman sur la grossesse mythique démontre que la relation établie entre elle et le Docteur était prédestinée seulement en raison de qui elle allait enfanter plus tard. Pour River, sa vie entière, de sa conception jusqu’à sa mort, est définie par ou autour du Docteur. Enfin, du côté de Clara, son rôle se trouve réduit à sacrifier sa vie pour le Docteur.

Par sa recherche, Flynn espère enrichir la compréhension critique des fans en utilisant des concepts académiques comme ceux nommés plus haut. De plus, en incluant des discours trouvés sur des sites populaires comme Tumblr, elle souhaite décentrer l’analyse des médias du point de vue académique et féministe. Finalement, elle garde espoir que sa série télévisée préférée deviendra plus inclusive dans le futur, considérant l’influence que cette série a eue sur des acteurs dans le passé comme David Tennant et Peter Capaldi.

Pour en savoir plus sur cette étude, vous pouvez la consulter à l’adresse suivante : https://kuscholarworks.ku.edu/bitstream/handle/1808/18612/Flynn_JUR2015.pdf?sequence=1

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s