AdlS (13) – Savants fous, théorie queer et télévision étrangère

Notre sélection de la semaine vous réserve des lectures plus intensives, puisqu’il s’agit d’une sélection composée d’un article et de deux thèses de doctorat. Les sujets abordés par ces textes sont les suivants : Dr. Horrible’s Sing-Along Blog, Fringe, Breaking Bad, le yaoi et la télévision japonaise, sud-coréenne et américaine.

« Sympathie pour les savants fous télévisuels. Stéréotypie, pathos et anarchisme » d’Elaine Després

Une fois de plus, POP-EN-STOCK arrive avec un nouveau dossier thématique : celui-ci est consacré aux savants fous. Dans cet article, Després s’intéresse aux personnages de scientifiques aux méthodes orthodoxes, tels que Billy/Dr. Horrible (Dr. Horrible’s Sing-Along Blog), Walter Bishop (Fringe) et Walter White (Breaking Bad). Ces personnages, qui se distinguent de la figure du savant fou du XXe siècle, présentent une profondeur psychologique qui les rend fascinants, voire attachants.

« Yaoi online : the queer and affective practices of a yaoi manga fan community » de Simon Turner

Dans cette thèse, Turner utilise la théorie queer pour démontrer comment, pour plusieurs fans, une communauté de fans yaoi peut être utilisée comme lieu d’exploration et de discussions sur les « alternatives » au genre et à la sexualité hétéronormative. En effet, selon l’auteur, le fandom yaoi n’est pas uniquement formé de fans féminins hétérosexuelles. Pour confirmer cette hypothèse, il a effectuée une recherche ethnographique sur la communauté yaoi d’AarinFantasy, qui, fondée en novembre 2004, est considérée comme la plus grande communauté yaoi anglophone au monde.

« Watching Foreign TV in an Age of Online Sharing: The Cultural Implications of Cross‐border Television Experience » de Yu-Kei Tse

Cette recherche, publiée sous forme de thèse, examine comment et pourquoi les audiences taïwanaises utilisent le partage en ligne pour traverser les contraintes temporelles, spatiales et légales des séries télévisées étrangères. Pour cette étude, Tse se concentre particulièrement sur trois pays producteurs d’émission : le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis. Les séries télévisées originaires de ces pays sont en effet très populaires en Taïwan, contrairement à celles venant de la Chine.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s