AdlS (47) – Mode, idéologies politiques et soap opera

Les articles que nous vous présentons cette semaine démontre comment la culture populaire a une influence sur la féminité, mais aussi la masculinité et le féminisme. Les sujets abordés sont les suivants : Gossip Girl, The Three Stigmata of Palmer Eldritch, Ubik, The Moon Is a Harsh Mistress, The Dispossessed et les soap opera.

« Gossip Girl setting fashion trends: Lebanese young viewers’ identification with media characters » de Tamara Abi-Khalil et Christy Mady

Dans cet article, Abi-Khalil et Mady s’intéressent à l’influence de la série télévisée Gossip Girl sur les adolescentes et les jeunes femmes libanaises. Pour leur recherche, les auteures ont interviewé dix-huit Libanaises âgées de 16 à 26 ans autour des thèmes de la mode et de l’identification à la série. Ces entrevues confirment que les interviewées sont conscientes de la présence de la mode dans la série et imitent leurs personnages préférés en termes de style.

« Making the Men of Tomorrow: American Science Fiction and the Politics of Masculinity, 1965-1974 » de Jason Bruce James Bourget

Dans cette thèse de doctorat, Bourget explore les relations entre les différentes conceptions de masculinité hégémonique et trois idéologies politiques : l’éthique sociale (social ethic), le « libertarianisme de marché » (market libertarianism) et le « libertarianisme socialiste » (socialist libertarianism). À cette fin, il analyse quatre différentes œuvres de science-fiction : The Three Stigmata of Palmer Eldritch et Ubik de Philip K. Dick; The Moon Is a Harsh Mistress de Robert A. Heinlein et The Dispossessed d’Ursula K. Le Guin. Par exemple, le roman d’Heinlein imagine comment de nouvelles idéologies politiques, comme le « libertarianisme de marché », pourraient changer la façon dont les hommes se voient.

« Women, soap opera and new generations of feminists » de Christine Geraghty et Elke Weissmann

Dans ce dossier, cinq chercheurs font un retour sur les recherches entourant le soap opera. Par exemple, les doctorantes Molly McCourt et Bridget Kies expliquent l’importance de comprendre les séries télévisées contemporaines et ceux des années 1980 à la lumière de la représentation des hommes dans les soap opera diffusés aux heures de grande écoute (ex. : Dallas, Dynasty). Du côté de Kristyn Gorton, cette dernière rappelle l’importance du mélodrame et de l’excès pour mieux comprendre les séries télévisées contemporaines et celles du passé.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s