Un chercheur et son fandom (37) – L’expérience Harry Potter à travers « We Owe JKR Our Childhood »

[Cet article a été publié originellement le 28 novembre 2015 sur Syndromemag.]

Cette année, la maison d’édition McFarland a publié From Here to Hogwarts: Essays on Harry Potter Fandom and Fiction. Dans ce collectif dirigé par Christopher E. Bell, nous retrouvons différentes réflexions sur la richesse, la propagande et la culture visuelle dans l’univers d’Harry Potter. Il existe également d’autres réflexions sur l’impact que cet univers a eu sur la nôtre.

À propos de l’auteure
Chin-Ting Lee a complété sa maîtrise en communication à l’université de Melbourne (Australie). Auteure dans ses temps libres, elle a un blogue et a écrit plusieurs articles, dont un consacré aux réseaux sociaux et à l’université de Melbourne et un autre abordant les droits des parents célibataires à Singapour.

À propos du sujet
Selon Rebecca Williams, les études consacrées aux fandoms ayant une histoire terminée sont rarement prises en compte dans le domaine des fans studies (vous pouvez un aperçu de son travail dans son ouvrage Post-Object Fandom : Television, Identity and Self-narrative). Pourtant, plusieurs fandoms ont vu leur histoire préférée prendre fin, tels que Hunger Games ou Twilight. Qu’en est-il d’Harry Potter, qui s’est terminé avec la sortie du film Harry Potter and the Deathly Hallows – Part 2 en 2011?

À propos de la recherche
Lee s’est intéressée à façon dont les fans d’Harry Potter continuent de se remémorer de choses que la franchise leur a apportées, mais aussi à la façon dont ils recréent « l’expérience Harry Potter ». Pour cette recherche, elle a examiné la page Facebook We Owe JKR Our Childhood (ou WOJKROC) afin de vérifier si celle-ci facilite une identité collective et une mémoire pour le fandom d’Harry Potter. En plus d’analyser WOJKROC, elle a interviewé huit personnes (six femmes et deux hommes âgés de 18 à 25 ans) ayant aimé cette page.

Lors de sa recherche, Lee a remarqué que non seulement WOJKROC recréait « l’expérience Harry Potter » (ex. : en publiant des « memes »), cette page créait aussi de nouvelles façons de lire la série par la création de quiz, incitant ainsi les fans de page à relire la saga littéraire. Il est intéressant de noter que les fans de WOJKROC entretiennent un désir de garder la mémoire de « l’expérience Harry Potter » intacte plutôt que de créer une suite ou des univers alternatifs à cette série. Plusieurs personnes interviewées ont d’ailleurs manifesté leurs craintes par rapport au film Fantastic Beasts and Where to Find Them, dont la sortie est prévue pour 2016.

En conclusion, Lee affirme que WOJKROC fonctionne en tant qu’espace de mémoire collective dans lequel les Potterheads peuvent ré-expérimenter la série dans un nouveau contexte grâce à la nature sociale et aux fonctionnalités de Facebook. Cependant, les interactions et les fonctions de WOJKROC ne doivent pas s’appuyer seulement sur les administrateurs, mais aussi sur la mémoire que les fans entretiennent envers Harry Potter.

Pour en savoir plus sur cette étude, vous pouvez la consulter à l’adresse suivante : https://books.google.ca/books?id=tkTqCgAAQBAJ&lpg=PA54&ots=801paOBSSH&dq=fandom&lr=lang_en&pg=PA54#v=onepage&q&f=false

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s