J’ai testé : le test « Es-tu une vraie fangirl ? »

Puisqu’il s’agit du premier billet de l’année, je profite de ce moment pour vous souhaiter une belle année et espérer que vos fandoms préférés vous combleront de joie et de bonheur. Maintenant, passons aux choses sérieuses. Récemment, j’ai commis un acte que je ne croyais pas commettre pour le reste de mes jours : moi, une jeune femme de 27 ans, a acheté un magazine pour ados.

La seule raison justifiant cet achat est qu’il y avait ces mots sur la couverture du magazine Cool! : « TEST Es-tu une vraie FANGIRL ? » Parce que je m’intéresse à la représentation des fandoms dans les médias, je souhaitais voir à quoi ressemblaient les questions. Et puis, il faut bien avouer que le titre du questionnaire m’agaçait un peu. Qu’est-ce qu’une VRAIE fangirl?

Le questionnaire en question contient 15 énoncés par lesquels il faut répondre « oui » ou « non ». Bien entendu, je ne devais pas m’attendre à un questionnaire plus élaboré et approuvé scientifiquement, le but étant davantage le divertissement. De plus, il s’agit d’un questionnaire sur un sujet général, puisqu’il ne se concentre pas sur un fandom particulier. Par contre, la plupart des questions font allusion au culte de la célébrité (ex. : « Je connais l’emplacement des tatouages de mes stars préférées. ») plutôt qu’au fandom (ex. : « Je connais par cœur chacune des répliques de mes films ou de mes séries télé préférées. »). Bref, il y a de fortes chances qu’une fan de musique ait des réponses positives, contrairement à une fan de littérature.

Même si je suis déçue par les questions, je dois admettre que j’ai bien apprécié la question sur les fanfictions et que le terme fandom apparaît une fois dans ce questionnaire. Et pour ceux qui se demandent ce qu’est une vraie fangirl, j’aime me référer à cette citation de Simon Pegg concernant le fait d’être geek :

Being a geek is all about being honest about what you enjoy and not being afraid to demonstrate that affection. It means never having to play it cool about how much you like something. It’s basically a license to proudly emote on a somewhat childish level rather than behave like a supposed adult. Being a geek is extremely liberating.

Morale de cette histoire : il n’existe pas de vraies ou de fausses fangirls, seulement des passionnées démontrant leur amour pour leur fandom de différentes manières.

P.S. : J’ai eu 4 « oui » et 11 « non » à ce questionnaire. Le test a beau dire que je ne suis pas une fangirl, mais je reste obsédée par rapport à la suite de Game of Thrones.

(AJOUT 23 décembre 2016 : Parce que ce billet attire plusieurs visiteurs, j’ai décidé d’ajouter un « scan » du test afin que vous puissiez avoir une meilleure idée des questions qui nous sont posées. Amusez-vous bien! 😉 )

fangirltest

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s