AdlS (02) – Expérience collective, paratexte et orientalisme

Nous voici une fois de plus dans une nouvelle chronique consacrée aux « Articles de la semaine ». Les trois articles que je souhaite vous présenter dans ce billet tournent autour de Daft Punk, de Game of Thrones et de Dungeons & Dragons.

« Being Lucky. Transmedia and Co-Creation Practices in Music Video-Clip », de Gemma San Cornelio et d’Antoni Roig Telo

Dans cet article, les auteurs analysent « Evolution of Get Lucky », une expérience collective inspirée de la chanson « Get Lucky » de Daft Punk. Une attention est portée à la popularité de certains segments de la chanson par les participants du vidéo ainsi qu’à la réaction des internautes par rapport à ce projet.

« Steering the author discourse : the construction of authorship in quality TV, and the case of Game of Thrones », de Tobias Steiner

Ou comment la paternité d’une œuvre est construite et utilisée en tant qu’indicateur de qualité. À cette fin, Steiner analyse le paratexte derrière Game of Thrones, c’est-à-dire les critiques ainsi que les commentaires des producteurs et les autres bonus disponibles sur les DVD de la série.

« How Dungeons & Dragons appropriated the Orient », d’Aaron Trammell

Dans le plus récent numéro d’Analog Game Studies, Trammell s’intéresse à la série d’ouvrages Oriental Adventures, qui utilise les règles du jeu de rôle Dungeons & Dragons. Un des éléments analysés est l’honneur, qui est quantifié par la mécanique du jeu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s