J’ai vu : Tellement fan!

Le 27 mai dernier, la chaîne Ici ARTV diffusait le documentaire Tellement fan : Les groupies contre-attaquent, réalisé par Maxime Donzel. D’origine européenne, le documentaire avait d’abord été diffusé sur la chaîne ARTE en 2017. Ce titre a tout de suite attiré notre attention et comme nous sommes toujours curieuses de voir comment la culture populaire est vue par les médias, nous y avons bien sûr jeté un coup d’œil! J’ai plongé dans ce film sans aucune attente, surtout avec un tel titre. Or, dès le départ, le documentaire affirme très clairement qu’un de ses objectifs est de détruire les mythes et préjugés sur les fans. Le film débute d’ailleurs avec un petit historique de la culture des fans et un portrait des stéréotypes dont ils ont été longtemps victimes. Est-ce un documentaire qui vaut le détour?

De quoi parle-t-on dans Tellement fan?

Le documentaire a précisément comme sujet les fans producteurs de contenu et moteurs de la culture populaire. Il donne la parole à plusieurs intervenants experts du sujet provenant des médias ou des milieux universitaires :

  • Daniel Andreyev, journaliste;
  • Stéphane Malfettes, auteur et conférencier, spécialiste de fan-attitude;
  • Ann-Kristin Hensen, chercheuse en fan studies à l’université de Dortmund;
  • Mélanie Bourdaa, maîtresse de conférence à Bordeaux en fan studies;
  • Paul Booth professeur à l’université de Chicago et auteur de Digital Fandom;
  • Priya Rehal, chercheuse indépendante d’origine ontarienne qui a eu le cosplay comme sujet de thèse.

Le cœur de Tellement fan! est à propos du fan créateur, considéré comme le plus grand des fans. Henry Jenkins, cité dans le film, résume très bien ce propos :

« Les fans de médias sont des consommateurs qui produisent des lecteurs qui écrivent et des spectateurs qui participent ».

Cette production de contenu est très large. On aborde entre autres la fan fiction, les fan films, le cosplay et les wikis. On présente évidemment des exemples concrets, mais on se penche aussi sur les raisons de cette création, le fait que c’est un moyen pour plusieurs fans de s’exprimer à travers un univers fictif qu’ils affectionnent. Le cosplay est particulièrement analysé en tant que moyen d’expression de message social ou d’affirmation de soi, notamment pour les femmes et les minorités. On aborde aussi les différents fandoms et catégories de fans selon leur niveau d’implication.

En plus des intervenants, Tellement fan! donne la parole à plusieurs fans créateurs. L’un d’entre eux est l’un des intervenants, Daniel Andreyev, qui a participé dans les années 1990 à France Five, une série amateur réalisée par des fans de Super Sentai. On rencontre aussi des fans de Star Wars en plein tournage d’un film de leur cru, une jeune cosplayeuse allemande et quelques autres personnes qu’on entend brièvement. L’une de ces créatrices ressort un peu du lot : Cynthia Plaster Caster, qui s’est fait connaître pour ses moulages en plâtre des parties génitales des musiciens qu’elle admirait. Cette dernière représente plus le groupe des groupies des années 1960 et 1970. Le documentaire ratisse en effet le phénomène de manière très large, allant des concerts mouvementés de Claude François aux conventions de science-fiction.

Plusieurs idées intéressantes sont abordées dont certaines suscitent des débats, comme les fans qui vendent leurs créations ou leur utilisation par des studios afin de promouvoir une série ou un film. Selon moi, l’aspect le plus intéressant est tout ce qui concerne la motivation des fans derrière leurs créations, et surtout l’affirmation identitaire qui s’y rattache. Je pense que ce sujet est assez riche pour alimenter un documentaire à lui seul. L’idée du fan moteur de la culture est aussi intéressante et elle aurait méritée à être plus développée. Elle est cependant bien résumée dans la conclusion du documentaire :

« Quand des passionnés s’approprient la culture de masse et la transforment pour créer leurs propres œuvres, c’est précisément ça qu’on appelle la culture populaire. »

Vaut-il la peine d’être vu?

En tant que tel, le documentaire est bien fait. Il est visuellement très intéressant avec de belles images animées, des infographies et plusieurs documents d’archives qui illustrent toujours parfaitement le propos. En revanche, un spécialiste des fan studies ou quelqu’un qui s’intéresse déjà au sujet n’y apprendra pas grand-chose. Bien que l’idée de départ soit prometteuse, le film ne reste qu’en surface et ne présente pas d’idées très nouvelles. Ce qui est dit à propos des fanfictions ou des conventions a déjà été dit maintes fois. Le fait qu’on choisisse des exemples très connus en ouverture (comme Fifty Shades of Grey) avant de s’avancer un peu plus dans le sujet montre que le film s’adresse plus à un vaste public. Cela étant dit, il offre des pistes de réflexion intéressantes qui poussent à en savoir plus.

De plus, l’objectif du documentaire de réhabiliter les fans et de démontrer leur importance dans la culture populaire est selon moi réussi. Les chercheurs interviewés ont été bien choisis et donnent un éclairage intelligent, actuel et accessible à tous. C’est idéal pour ceux qui connaissent peu le phénomène. Sans aucun jugement, le documentaire porte plutôt un regard curieux dont le but est de faire découvrir les fans sous un jour honnête. Bref, un bon documentaire, mais qui s’adresse surtout à ceux qui découvrent l’univers des fans ou qui sont encore à le découvrir.

Tellement fan! est disponible pour les abonnés à l’Extra d’ICI Tou.tv : https://ici.tou.tv/tellement-fan

Vous pouvez aussi en visionner un extrait de trois minutes sur le site d’ARTE: https://www.arte.tv/fr/videos/075952-000-A/tellement-fan/

Et pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur les travaux des intervenants dans ce documentaire, nous vous invitons à consulter les livres et articles suivants :

ANDREYEV, Daniel. (2017). La Légende Dragon Quest.

BOOTH, Paul. (2017). Digital Fandom 2.0 : New Media Studies.

BOURDAA, Mélanie. « Les fans, ces publics si spécifiques. Définition et méthodologie pour le chercheur ». Belphégor.

BOURDAA, Mélanie et Arnaud ALESSANDRIN, dir. (2017). Fan et gender studies : la rencontre.

MALFETTES, Stéphane. (2011-2013). American Rock Trip.

REHAL, Priya. (2016). « I Fight White Supremacy By Cosplaying ». GUTS.

Articles, mémoires et thèses de l’année 2018 – La liste

Bonne année 2019! Nous revenons avec une tradition qui suscite beaucoup d’attention auprès de nos lecteurs : la liste d’articles, de mémoires et de thèses qui ont été publiés en 2018, avec plus de 700 liens! Comme toujours, nous surveillons les sujets qui touchent de près ou de loin à la culture populaire, comme les comics et les jeux vidéo.

Si vous ne trouvez pas ce que vous recherchez, n’hésitez pas à consulter l’édition 2017, l’édition 2016 ainsi que la liste de journaux et revues en libre accès sur les études de fans et la culture populaire. Bonne lecture!

[Dernière mise à jour : 2 mars 2019]

Lire la suite « Articles, mémoires et thèses de l’année 2018 – La liste »

J’ai lu : Lire, écouter, écrire : initiation à la recherche en musique à partir des méthodes des sciences humaines

En août 2018, les Presses de l’Université de Montréal avaient publié Lire, écouter, écrire : initiation à la recherche en musique à partir des méthodes des sciences humaines. Juste à temps pour la rentrée des classes! Cependant, c’est en octobre, via leur infolettre, que j’ai pris connaissance de ce livre. Après un courriel avec leur chargée de projets, j’ai pu obtenir une copie de presse (et je la remercie chaleureusement pour cet envoi)! N’attendons plus et allons directement au résumé et à la critique de cet ouvrage de méthodologie! Lire la suite « J’ai lu : Lire, écouter, écrire : initiation à la recherche en musique à partir des méthodes des sciences humaines »

J’ai lu : The Darker Side of Slash Fan Fiction

Le slash est un genre de la fanfiction dans lequel deux personnes de même sexe (souvent masculin) forment un couple. Si pendant longtemps, les chercheurs en culture populaire associaient le slash à un désir d’une relation égalitaire, d’autres chercheurs se penchent sur le côté sombre du slash.

Avertissement : le livre suivant traite d’abus, d’agression physique et sexuelle, de dépression, de comportements autodestructeurs, d’abus d’alcool et de drogue, de racisme, de grossesse masculine, d’hermaphrodisme, de consentement douteux, d’orgie et d’autres sujets pouvant ne pas convenir aux coeurs sensibles. Lire la suite « J’ai lu : The Darker Side of Slash Fan Fiction »

Fan Studies Network Conference 2018 : quelques faits saillants

Fan Studies Network Conference 2018

L’édition 2018 de la Fan Studies Network Conference avait lieu les 29 et 30 juin à l’université de Cardiff, au Pays de Galles, Royaume-Uni. Après un résumé des conférences de 2014, 2015, 2016 et 2017, nous vous présentons un résumé de trois communications populaires sous le mot-clic #FSN2018. Un grand merci à Lori Morimoto pour le rassemblement des tweets sur Wakelet! Lire la suite « Fan Studies Network Conference 2018 : quelques faits saillants »

Articles, mémoires et thèses de l’année 2017 – La liste

Bonne année 2018! En 2017, je vous avais présenté une liste d’articles, de mémoire et de thèses, qui regroupait mes meilleures trouvailles, classées par thèmes. Constatant la popularité de cette liste, j’ai décidé de répéter l’expérience et d’ajouter le plus d’articles possible. Résultat : près de 500 articles, accessibles gratuitement et la plupart d’entre eux rédigés en anglais. Cependant, les articles faisant partie de ma liste de journaux et revues en libre accès sur les études de fans et la culture populaire ne sont pas inclus, puisque je vise principalement les textes pouvant être plus difficiles à trouver lors de recherches. J’espère néanmoins que mes découvertes vous inspireront dans vos projets, qu’ils soient personnels ou professionnels. Bonne lecture!

[Dernière mise à jour : 31 janvier 2019]

Lire la suite « Articles, mémoires et thèses de l’année 2017 – La liste »

La culture populaire et les plaisirs coupables

Samedi dernier (ou était-ce plutôt dimanche?), je suis tombée sur cet article du chroniqueur Hugo Dumas, qui se demande s’il faut se sentir coupable d’aimer une émission de docu-réalité telle que Barmaids :

Au nom de quel principe judéo-chrétien faudrait-il renoncer à ce qui nous décroche des sourires ou nous extirpe de notre quotidien pendant 4, 30 ou 60 minutes ?

Assumons donc nos goûts hétéroclites et rembarrons l’intelligentsia qui regarde de haut ces produits de culture populaire jugés bas de gamme.

Cette réponse a interpellé l’universitaire en moi. Lire la suite « La culture populaire et les plaisirs coupables »

Gender/Genre : Quelques faits saillants

Le 2 juin dernier, l’Université du Québec à Montréal accueillait Gender/Genre : Liminalité et intersection dans la culture populaire contemporaine, la première journée d’étude ouvrant la voie au prochain colloque POP-EN-STOCK. Nous avons eu la chance d’assister à la séance « Liminalité et fan culture », qui était diffusée en direct sur le web. Voici notre résumé des deux communications de cette séance. (Attention : la première communication contient des spoilers.) Lire la suite « Gender/Genre : Quelques faits saillants »

Articles, mémoires et thèses de l’année 2016 – La liste

Bonne année 2017! Au cours de l’année 2016, je me suis donnée comme défi de repérer des articles, des mémoires et des thèses qui touchent à la culture populaire et à l’étude des fans. Ce défi étant maintenant complété, j’ai préparé pour vous une liste réunissant ces documents, classés par thèmes. Il n’a pas été facile de placer certains articles dans une seule catégorie, mais j’ose espérer que cette sélection vous aidera dans vos recherches ou dans la poursuite de vos intérêts personnels. Bonne lecture! Lire la suite « Articles, mémoires et thèses de l’année 2016 – La liste »

AdlS (49) – Guerre, biographies et métal

Les textes que nous vous présentons cette semaine prouve qu’il est possible de rire de tout, mais aussi de donner plus de pouvoir au personnage principal et de faire émerger un genre musical ailleurs dans le monde. Les sujets abordés sont les suivants : Kaamelott, The Josephine Baker Story, Introducing Dorothy Dandridge et le métal comme genre musical en Chine. Lire la suite « AdlS (49) – Guerre, biographies et métal »