AdlS (25) – Immortalité, bienveillance et contes de fées

Encore une fois, la fanfiction demeure un sujet populaire dans les études de fans et de culture populaire. Cette semaine, les sujets abordés sont les suivants : L’Île au Trésor, À bord de l’Étoile Matutine, Pirates des Caraïbes, Game of Thrones et les contes de fées.

« Résurrection, immortalité et intertextualité : de L’Île au Trésor à Pirates des Caraïbes », de Mégan Bédard

Dans ce spécial Pirates de POP-EN-STOCK, Bédard examine « comment la franchise de Disney utilise le fantastique au sein de l’univers fictif de la piraterie afin de déployer un discours sur les dynamiques intertextuelles des productions de cet univers ». À cette fin, elle compare les films Pirates des Caraïbes aux romans L’Île au Trésor et À bord de l’Étoile Matutine et constate que la résurrection et de la quête de l’immortalité, thèmes utilisés par les films, réactualisent « les problématiques littéraires de la figure du pirate ». Si les films Pirates des Caraïbes se distinguent par l’utilisation du fantastique, ils rejoignent cependant les romans de piraterie en représentant « un besoin de fuite de la société et ses lois contraignantes ».

« To my betas, endless chocolate frogs! : exploring the intersections of emotion, the body, and literacy in online fanfiction » de Brittany Kelley

Dans cette thèse de doctorat, Kelley, qui confirme dès l’introduction son expérience personnelle en écriture de fanfictions, examine les intersections complexes de l’identité, incluant le genre, la sexualité et la classe sociale dans les pratiques de la fanfiction en ligne. Si elle reconnaît le fait que ses choix de sites de fanfictions ainsi que sa position en tant que femme blanche, de classe moyenne et obsédée par Harry Potter la limitait en termes de genres et de classes, elle affirme que les émotions jouent un rôle crucial dans les pratiques de l’apprentissage et de litéracie et peuvent rendre meilleurs les enseignants, les écrivains et les chercheurs. Selon elle, ce qui fait qu’une fanfiction fonctionne, c’est la bienveillance (goodwill).

« « They All Lived Happily Ever After. Obviously. » Realism and Utopia in Game of Thrones-Based Alternate Universe Fairy Tale Fan Fanfiction » d’Anne Kustritz

Dans cet article, Kustritz analyse différente fanfictions de Game of Thrones situées dans un univers alternatif se rapprochant des contes de fées, qu’elles soient inspirées par La Princesse au petit pois, La Belle et la Bête ou Barbe Bleue. Selon l’auteure, ces fanfictions AU (alternate universe) questionnent les hiérarchies des sexualités et des genres et imaginent un monde dans lequel les femmes sont actrices de leurs propres désirs ou les princesses peuvent se marier entre elles. En combinant Game of Thrones et contes de fées, ces fanfictions construisent un dialogue entre réalisme et émerveillement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s