GeekQCon – Scintillation (2018-)

L’histoire des fandoms au Québec est fascinante. À titre d’exemple, en fouillant à travers les numéros de WARP, le fanzine officiel de la Montreal Science Fiction and Fantasy Association, on peut observer le foisonnement d’activités geek, surtout du côté anglophone. Le fandom n’ayant pas de limites, il est important de tenir compte de toutes les conventions s’étant déroulées au Québec. Y compris les plus récentes.

Scintillation (Montréal)

Scintillation

Scintillation peut être considéré comme le successeur de Farthing Party. Cette miniconvention, créée par Jo Walton (auteure de science-fiction et de fantasy), s’est tenue annuellement de 2006 à 2013. À ses débuts, Farthing Party coïncidait avec la sortie de Farthing, le cinquième roman de Walton. Il s’agit d’une convention littéraire, mais il s’agit également d’une occasion de retrouver ses amis (et aussi de manger de la bonne nourriture). René Wailling, cofondateur de Scintillation, raconte pourquoi Farthing Party a cessé d’exister :

« Après sept ans, Jo a décidé qu’elle en avait assez avec le stress que l’organisation de l’événement apportait, surtout au niveau financier, et le dernier Farthing Party s’est tenu en 2013. Ce qui laissait Montréal sans convention anglophone, situation qui nous déplorait tous, mais la plupart d’entre nous n’étions pas dans une situation nous permettant de financer une nouvelle convention. Nous en discutions de temps en temps, sans que rien n’aboutisse. C’est alors qu’un ami, Alter Reiss, suggéra de faire une campagne Kickstarter. »

La campagne Kickstarter fut lancée le 9 novembre 2017. Son objectif : organiser une petite convention littéraire de science-fiction pendant la fin de semaine de l’Action de grâce (du 5 au 7 octobre 2018). Neuf heures plus tard après le lancement de la campagne, l’objectif initial de 3000 $ est atteint. Lorsque la campagne s’est terminée, la nouvelle convention a rassemblé un total de 17 374 $, assurant ainsi sa tenue non seulement en 2018, mais aussi en 2019.

La convention s’est déroulée comme prévu du 5 au 7 octobre 2018, à l’hôtel Holiday Inn du Chinatown de Montréal. Jo Walton, responsable de la programmation, explique sa vision de cet événement :

« Scintillation will have a focus somewhat like Readercon, but much smaller, and somewhat like Fourth Street. Unlike Fourth Street it isn’t only intended for writers. There’ll be a lot for writers, but I’ll try to keep things balanced between reading and writing. My philosophy of program is to look at the available panellists and put together something that plays to their strengths and interests, and to aim to have synergy between panels. […] We want to keep the best things from Farthing Party — like the « Good Read » panel where four people each choose a book and the other three read them and then all four discuss them, and the « Joy of Reading » Sunday morning panel where people read great bits other people’s writing. But we’re also open to expansion and doing new things. »

De son côté, René Wailling ajoute plus de détails sur le déroulement de la convention :

« La convention a deux salles pour la programmation: la grande salle (pour toutes les tables rondes) et la salle de lecture (pour les lectures d’auteur et discussions plus spécialisés). Une salle de jeux — surtout jeux de table, nous n’organisons pas de jeux de rôle, mais quelques maîtres de jeu ont profité de la salle l’année passée. La convention a aussi une consuite où les membres peuvent trouver thé, café et un peu de chocolat. Certains membres y ont apporté boisson et nourriture pour partager avec les autres. Nous organisons aussi des sorties le vendredi (visite du marché Jean-Talon, visite du Vieux-Montréal, tour de Montréal en BIXI, visite du Musée des beaux-arts, visite du Jardin botanique pour les lanternes chinoises, dégustation de thé à Camellia Sinensis) — sauf pour la dégustation de thé, notre organisation consiste à rassembler les membres intéressés dans le lobby de l’hôtel avant de partir pour l’expédition avec un bénévole local agissant comme guide. Chaque membre est responsable des frais et de réserver ses billets, au besoin. »

D’après The Spectacles Blog, environ 150 participants se sont déplacés pour cette première édition. Il est important de mentionner que cette convention tient à conserver son caractère intimiste. En effet, les inscriptions sont limitées à 200 participants par édition; de plus, ces derniers sont obligés de s’inscrire en ligne avant septembre, puisqu’il n’y a pas d’inscription à la porte.

Au moment de notre entrevue par courriel avec René Wailling, 120 personnes étaient inscrites pour la 2e édition, qui aura lieu du 11 au 13 octobre 2019. Bien qu’il soit trop tôt pour déterminer si Scintillation aura une aussi longue longévité que Farthing Party, son succès sur Kickstarter confirme le besoin de la communauté anglo-québécoise d’un rassemblement pour les amoureux des littératures de l’imaginaire.

Pour en savoir plus sur le projet GeekQCon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *