GeekQCon – WhoCon de Montréal (1993)

Une convention de fans, c’est un peu comme une cartographie des fandoms. On dénote la popularité de certains fandoms, que ce soit en observant les cosplays ou en examinant la marchandise. Même la tenue d’une convention dédiée à un seul fandom dénote le dévouement des fans pour leur série préférée. Dans cet article, nous vous racontons l’histoire d’une convention unique dans les années 1990.

Montreal WhoCon

WhoCon (Montréal)

Le WhoCon s’est déroulé pendant une seule journée, soit le 20 novembre 1993, à l’Auberge Ramada Centreville (actuellement l’Hôtel Espresso, au 1005, rue Guy) de Montréal. Cet événement commémorait les 30 ans de la série télévisée britannique Doctor Who, mais était également l’occasion d’amasser des fonds pour des organismes de charité.

Cette miniconvention était organisée par le fan-club montréalais de la série, The High Council of Gallifrey. Les invités présents étaient Sarah Sutton (Nyssa), Frazer Hines (Jamie) et Larry Stewart. Selon Keith Braithwaite, entre 80 et 100 Whovians ont pris part à cet événement éphémère. Et même s’il y avait peu d’activité dans la salle marchande, l’événement était apprécié selon lui :

« The guests were most friendly and the smallness of the event allowed much in the way of one-on-one conversation with them. The con had a bunch-of-friends-getting-together-for-a-fun-time atmosphere about it, which I rather enjoyed. » (Braithwaite, p. 14)

Fait cocasse : l’événement attira même des fans de Toronto. Dans le 60e numéro d’Enlightenment, l’infolettre du fan-club Doctor Who Information Network, on peut lire ceci :

« Although it may seem quite strange to other people why we as Torontonians travelled all the way to Montreal for a convention when just the next day there would be another convention in Toronto (Chronic Hystersis, Nov.21) the decision was made for a number of reasons which include – finally enough time for sightseeing in Montreal (As this convention is a one day event we would have time to attend to attend the convention in its entirety but still have time to see some of the sights and visit friends who who are at university in Montreal), visit with Larry Stewart again (as we hadn’t seen him since the Eye of Orion the month before), and an opportunity to see fan written Dr. Who plays on Friday night. »

Quelques mois après l’événement, Andrew Gurudata, président du High Council of Gallifrey, a présenté les résultats de cette journée dans une lettre publiée dans le fanzine WARP :

« For your info, we had a total « attendance » of 130 people, including, oddly enough, 20 people who pre-registred but never actually showed up! We did not quite break even, with a $489 loss, but since we were a bit more than that over budget, we still consider it to have been a success. And the feedback from our attendees so far has been quite positive. Most importantly, we raised $311 for the Quebec Society for Disabled Children, and collected a good-sized box full of canned food to be donated to Share The Warmth. » (Gurudata, p. 6)

Même si le président était ouvert à l’idée d’organiser un WhoCon pour 1995, nous n’avons retracé aucune autre édition cette convention lors des années suivantes. Il est possible que la d’une convention dédiée uniquement à un seul fandom ne soit pas rentable à long terme. Cependant, s’il s’agit d’un fandom populaire, il y a plus de chances qu’une convention de ce genre remporte un succès inestimable.

Pour en savoir plus sur le projet GeekQCon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *